Belgrade et sa forteresse…

wpid-picsart_1434490662016.jpg

image

Visite de la ville ce matin sous un soleil cuisant, 35° C déjà !

image

Nous passons devant le zoo et nous voici à l’entrée de la forteresse aux lourdes portes renforcées de plaques de fer cloutées. Un peu plus loin, on en trouve une autre, au cas où… Imprenable semble-t’il !

image

image

Cela dit, nous ne sommes pas tout à fait rassurés par certains panneaux…

image

image

Au loin, le Danube et cette ramification dont Belgrade est spectatrice.

image

image

image

image

Un peu trop souriante pour quelqu'un qui va se faire décapiter

Nous reprenons la route direction Timisoara, deuxième grande ville roumaine après la capitale Bucarest.

image

Bottes, dorsales, blousons et casques ! Tout est attaché sur la moto pour se balader plus tranquillement...

Dur-dur de porter l’equipement motard au complet sous cette chaleur ! Remarquez, les vertus du sauna ne sont plus à prouver et tout ca gracieusement !
Cependant, si nous pouvions faire une suggestion aux fabriquants, ca serait d’integrer aux blousons un gilet rafraichissant amovible à placer au congelateur et à glisser à l’interieur les jours de canicule ! Qu’en pensez-vous ? Ca pourrait faire fureur, qui sait ? 😉
Le copyright nous reviendrait bien sûr ! Faut bien financer nos prochains voyages !!?

image

Même les bus de tourisme roulent la porte d’accès aux voyageurs ouverte !

image

Les pauvres vaches ont l’air de souffrir de la chaleur elles-aussi : rien de tel que de faire trempette dans la rivière du coin !

Justement, en parlant de trempette, on en aurait bien besoin nous aussi : notre hôte nous a conseillé de se baigner dans le lac situé sur le trajet pour rejoindre la Roumanie. Quelle merveilleuse idée ! 😉

image

Et voici une de leur specialité cuisinée par notre hôte et gentillement offerte pour le petit-dej, encore toute chaude : un burek, un genre de millefeuille fourré au fromage ! Vu l’état du papier degoulinant de graisse, on appréhende un peu… ca sera pour le dejeuner de Mika, doté d’un excellent métabolisme !

Arrivés au lac, on ne s’est pas fait priés pour se jeter à l’eau, même si verte avec de la boue en guise de sable !

Puis, séance bronzette avant de deguster un delicieux café frappé glacé et une glace pour Mika !

image

Et, pour terminer en beauté cette magnifique journée, tour du lac en pédalo de luxe avec toboggan intégré (!) pendant une heure à rire des pitreries de Mika et à se disputer les commandes 😉 : finalement Mika a été assigné au levier et moi aux pédales ! Ca fait du bien de se défouler comme ça ! ;D

image

Bien détendus, nous reprenons la route direction Timisoara pour y passer la nuit.

Sur le chemin, nous rencontrons une succession de petits villages semblables les uns aux autres, des pavillons luxueux avec cours et jardins individuels alternant avec de vieilles maisons laissées à l’abandon, des ruines le trottoir d’en face ! Une église dans chaque village, le marché du coin… Chacun des habitants est assis devant sa maison (cf : « assis chacun sous sa vigne et sous son figuier » prend tout son sens ici…), à attendre que le temps passe, à observer la fin du jour, cà et là de petits groupes se forment le long de la route, à débattre de tout et de rien et à regarder passer les voitures.

A chaque village, nous croisons des policiers : tous nous regardent fixement mais aucun ne nous arrête. Le poussin, beaucoup moins jaune qu’au début mais toujours accroché au top case doit les en dissuader, peut-être les attendrir… ?

Toujours est-il qu’à l’issue de ces 3 semaines jour pour jour depuis notre départ passées sur la route, soit plus de 4700 km à sillonner l’Europe, nous n’avons jamais été arrêtés !

Nous laissons déjà la Serbie derrière nous et franchissons la frontière roumaine. On apprend à la douane que bonsoir se dit « buonasera », comme en italien : on devrait pouvoir s’en rappeller assez facilement ! D’autant qu’on retrouve notre cher alphabet latin, ouf ! 😉

Nouvelle devise aussi : 30€ = 134 lei.
On y perd son latin, en serbie 140 din = 1,20€.

image

Nous arrivons à Timisoara de nuit, accueillis par un feu d’artifices ! Sympa ces roumains ! 😉

Il est 21 h passées et le thermomètre affiche encore 28°C… Encore un nouveau fuseau horaire : + 1h !

One Comment on “Belgrade et sa forteresse…

  1. Hi Deborah and Michael!
    Very nice photo!Beautiful trip!
    Bet wishes for you!